Croqu’all italiana – Le défi Vital food de juillet

En ce mois de juillet, le magazine Vital food avait invité les lectrices à participer au défi culinaire concernant le croque monsieur. Notre mission ? Revisiter le croque monsieur et imaginer une création originale et jolie.

Le croque-monsieur est devenu aujourd’hui le « petit plat vite fait, bien fait ». Ce plat est incontournable si l’on n’a pas envie de cuisiner ou encore lorsqu’on veut préparer une petite soirée en famille ou entre amis.

Généralement, le croque demande peu d’ingrédients ainsi que peu de préparation. Le principe de l’empilement permet d’assembler ses ingrédients préférés et de laisser place à son imagination. Un croque-monsieur peut être présenté en toast en guise d’apéritif, d’entrée, de plat principal ainsi qu’en dessert. Il peut se métamorphoser selon la soirée, le thème, les circonstances et les invités.

Je recherchais une idée de recette de croque monsieur. Un plat pas trop lourd, sentant bon l’été. Je suis alors tombée sur une recette de croque monsieur, à la version italienne, que j’ai mis évidemment à ma sauce.

Croqu’all’italiana

13901820_10154240154660295_904335219_o

Pour 4 personnes et un budget d’environ 2 euros par personne

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 10 à 15 minutes

  • 4 tranches de jambon Serrano (40-50 g)
  • 15 g de parmesan
  • 40 g d’olives vertes sans noyau
  • 125 g de ricotta Galbani
  • 50 g de mascarpone
  • 6 à 8 feuilles de basilic
  • 8 tranches de pain de mie
  • de l’huile d’olive
  • 1 tomate
  • sel et poivre
  1. Émincez les olives. Lavez la tomate et coupez-la tomate en tranche.
  2. Mélangez la ricotta et le mascarpone. Ajoutez le parmesan, les olives et bien mélangez. Ciselez le basilic et l’ajoutez à la pâte. Salez et poivrez.
  3. Tartinez généreusement 4 tartines avec la crème de ricotta. Superposez avec une tranche de tomate et une tranche de jambon Serrano.
  4. Refermez avec les 4 tartines restantes. Déposez quelques gouttes d’huile d’olive sur chaque croque.
  5. Mettre au four 15 minutes à 150°C ou dans l’appareil à croque-monsieur environ 5 minutes pour faire dorer.
  6. Servir chaud avec une salade.

Bon appétit !

 

L’hawaian Island : un smoothie à partager

Cela fait plusieurs mois que je n’ai plus participé aux challenges culinaires. Pourtant, je les adore. Cela me permet d’apprendre de nouvelles techniques et de découvrir de nouveaux produits ou saveurs. Lorsque j’ai vu le thème de ce Foodista Challenge, je me suis qu’il fallait que je me remette en selle. Via son blog, Emilie (Emilie Sweetness) nous a invité à mettre les petits plats dans les grands : cela signifie notamment qu’il faut réaliser un plat, mais sous forme géante.

Par ce temps chau13662371_10154229445985295_715283821_od et lourd, je me suis directement tournée vers un plat facile à partager, convivial, frais, pour les petits comme pour les grands : les smoothies et les milkshakes. J’ai alors déniché un article de Vital Food, du printemps 2015, dans lequel ils décrivent différents smoothies et j’ai choisi celui de l’Hawaian Island car il me paraissait posséder de la fraicheur.

Ce smoothie est destiné à 3 personnes, pour un budget d’environ 1,50 euros par personne. Il faut :

  • 3 bananes,
  • 240-250 g d’ananas épluché
  • et 40 cl de lait de coco.

Passez le tout au blender. Placez le tout au frigo. et servez frais.

J’ai servi ce smoothie dans un grand bocal à confiture. Mon copain a adoré et mon fils en a bu en guise de gouter.

 

Le Foodista Challenge a été créé par Stéphanie, de Cuisine-moi un mouton. C’est un défi culinaire entre passionnés de cuisine, qu’ils soit blogueurs ou non. Le parrain ou la marraine du défi choisit un thème autour duquel les participants du challenge vont travailler. Les recettes sont publiées en même temps, souvent 3 semaines après le début du challenge. Au terme du challenge, le parrain ou la marraine passe le relais à celle (ou celui) dont la réalisation l’aura le plus séduite. Le but est de s’amuser ensemble, de partager, de découvrir et de s’enrichir mutuellement.

Les participants pour ce challenge sont les suivants : Emilie Sweetness – Pourquoi je grossis – Maman Adèle aux fourneauxCooking & CoDeviously Sweet PâtisserieElodie’s CookingKeskonmangemaman?Chez Papa RicoJ’ai toujours aimé le jaune moutardeLes recettes de MelanieJulie Myrtille – Des recettes à gogoCelineBlogChachou à la cremeLa table de ClaraDouceurs maisonFil et CroqZabou s’éclate en cuisine Petite Cuillère et Charentaises – Cyrielle GourmandiseEncore un gâteauAurélie et gourmandises By acb 4 youLes Cookines Aux délices de VanyJe cuisine, donc je suis… – Maman PâtisseGourmand et BioFood, Fun, Foto –  Mes inspirations CulinairesPause Goûterfoodista challenge

Il me semble avoir respecté les critères du challenge et j’ai déjà hâte de me rendre sur les autres blogs pour découvrir leur recette.

Pour le 21 juillet, une crème au chocolat et spéculoos

Comme vous le savez, j’adore cuisiner en l’honneur des fêtes culturelles, nationales ou encore religieuses.

Hier, j’ai choisi de préparer une crème au chocolat et spéculoos pour la fête nationale belge. En effet, ce sont deux produits phares de notre pays.

Le spéculoos lotus a été mis au point en 1932. Ces petits biscuits du Nord contiennent du sucre roux et sont parfumés à la cannelle. Il possède également un léger gout caramélisé. On peut utiliser le spéculoos en l’incorporant dans un tiramisu, dans un fond de tarte ou dans un yaourt. Par extension, en 2008, Lotus a mis au point la pâte à tartiner au Spéculoos.13835803_10154216736945295_1130974692_o

Crème au chocolat et spéculoos

Pour 5 personnes

Budget : environ 4 euros, donc environ 0.80 euros par crème

Préparation : 15 min    – Cuisson : 10 minutes       – Réfrigération : minimum 12h

  • 3 jaunes d’oeufs
  • 25 cl de crème fraiche liquide entière (personnellement, j’ai utilisé de l’Alpro Soja)
  • 25 cl de lait
  • 5 biscuits spéculoos (j’ai utilisé des Lotus)
  • 100 g de chocolat noir à pâtisser
  • 50 g de sucre semoule

 

  1. Cassez le chocolat en morceaux dans une casserole. Ajoutez la crème fraiche et le lait. Faites chauffer à feu doux en remuant pour obtenir un mélange bien lisse.
  2. Battez les jaunes d’œufs et le sucre dans un saladier. Versez-y la préparation au chocolat et fouettez.
  3. Répartissez la crème dans 5 ramequins. Laissez refroidir et réservez au frais au minimum 12h. Décorez de spéculoos juste avant de servir.

La quiche lorraine pour le 14 juillet

En l’honneur de cettephoto quiche lorraine fête française, j’ai préparé une quiche lorraine. La toute première quiche que j’ai jamais cuisinée en fait. Du coup, j’en suis assez fière 😛

Lorsqu’il y a des fêtes nationales, folkloriques ou religieuses, j’aime les célébrer à ma manière en cuisinant un plat et/ou un dessert. J’ai complètement oublié la fête nationale américaine mais pas celle de la France.

Une quiche lorraine, pour un budget de +/- 6 euros. Donc, environ 1 euro par personne. 

Pour 6 personnes

Préparation : 10 minutes                                 Cuisson : 50 minutes

Il faut :

  • 100-150 g de lardons fumés Herta
  • 1 pâte brisée
  • 3 œufs
  • 100 g de fromage râpé
  • 6 cuillères à soupe de crème fraiche liquide
  • 1 pincée de noix de muscade râpée
  • Sel et poivre
  • Épices de poulet (facultatif)

1. Préchauffez le four à 200°C. Faites revenir les lardons à sec, dans une poêle antiadhésive. Ajoutez éventuellement des épices de poulet. Égouttez-les sur une assiette recouverte de papier absorbant.

2. Cassez les œufs » dans un saladier. Ajoutez la crème fraiche, le fromage râpé et la noix de muscade. Salez, poivrez et mélangez bien.

3. Étalez la pâte brisée dans un moule à tarte, en conservant le papier sulfurisé. Rabattez le surplus de pâte pour former une épaisse croûte. Piquez le fond avec une fourchette. Disposez les lardons sur la pâte. Versez l’appareil. Enfournez la quiche pour 40 minutes, jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée.

J’ai manqué la quiche lorraine avec de la salade verte, accompagnée d’une vinaigrette à base de lardons et de croutons à l’ail. Mon fils de 18 mois en a mangé également, ainsi que mon compagnon alors que ce dernier déteste les quiches à la base. Une première fois, mais couronnée de succès.

Dans quelques jours, je préparerai un plat pour la fête nationale belge. J’ai déjà hâte 🙂

18 mois de bonheur

Ce mardi 5 juillet, notre canaillou a eu 18 mois.

547 jours que nous sommes 3.

6 dents, beaucoup de chutes et donc, beaucoup de pleurs et de câlins. Mais aussi plein de rigolades et de fous rires. Il ne fait pas que marcher, il court. Souvent pour se cacher, ou pour faire peur aux animaux ou leur faire des câlins. Il respire la joie de vivre. Il est très malicieux, très curieux.

Il rigole pour n’importe quelle raison, il a toujours le sourire aux lèvres.

Il escalade tout ce qu’il peut escalader.

Il commence tout juste à faire « oui » de la tête, même lorsqu’on lui dit « non ».

Il montre ce qu’il veut avec le doigt. Et lorsqu’on lui donne quelque chose, il répond souvent « Ga ».

Théo adore aller jouer au jardin, et ce, même s’il pleut. La pluie ne le décourage pas.

Il joue avec les boites de conserve dans la cuisine.

Il adore les chatouilles ; il est particulièrement chatouilleux aux pieds, aux cuisses, sous les bras et au ventre.

Il adore tous les jouets ou objets avec des roues. Il est complètement fasciné et peut passer des heures à les faire rouler et à les observer.

Lorsqu’il mange un biscuit, il a la bonne idée de partager et de donner la moitié au(x) chien(s). Il est toujours allaité, mais il adore les pâtes et le riz, les salades de fruits, les salsifis. Il dort généralement 2 h en journée, mais ne fait toujours pas ses nuits :/

Il tape et pince, ce n’est pas très chouette :/ Heureusement, il se rattrape en faisant des calins.

Il ne se lasse pas d’écouter et de regarder Le monde des Titounis, sur Youtube.

Il adore toujours la poussette et l’écharpe, mais il aime bien aussi marcher tout seul.

Bref, 18 mois qu’il illumine notre vie et que je suis folle de lui. 13614972_10154172804860295_4765876525926441175_n