« Avant toi » de Jojo Moyes

Il y a quelques semaines, j’ai commencé « Avant toi » et, pour le moment, c’est mon gros coup de cœur de l’année. Je ne connaissais pas Jojo Moyes mais c’est une belle découverte. A la base, je me suis intéressée à cette histoire  en lisant un article sur Emilia Clarck, l’une des actrices figurant dans Game of Thrones. J’adore cette actrice et elle me donne envie de voir le film. C’est le genre d’histoire qui me plait.  Mais, avant de voir le film, je préférais lire le roman.

Les livres de Jojo Moyes sont étiquetés comme des « romans féminins » mais cela ne l’empêche pas d’aborder divers thèmes de société tels que :

  • l’euthanasie ou l’assistance au suicide médicalisé ;
  • les personnes à mobilité réduite, le handicap ;
  • le droit à une vie digne ;
  • la résignation et le dépassement de soi.

Ces sujets sont bien traités. L’auteure n’en fait pas des tonnes mais nous permet de ressentir véritablement la souffrance de Will.

Généralement, tous ces thèmes sont considérés comme tabous et ne sont donc pas suffisamment traités. Mais Jojo Moyes parvient à en parler tout en sachant simultanément faire rire et pleurer ses lecteurs. Le sujet est intense et délicat à la fois. Ce n’est pas juste une histoire d’amour. Elle m’a permis de me poser des questions par rapport aux droits des gens à disposer de leur vie, à l’acceptation ou non de l’incapacité physique ou encore à l’acceptation des choix de l’autre.

Ce que j’ai aimé dans « Avant toi », c’est la façon qu’a l’auteur de nous raconter les histoires de personnes à priori ordinaires et de les faire évoluer de page en page. Elle évolue, grandit, s’affirme et fait des projets. En effet, Lou murit au fur et à mesure de ses expériences, des obstacles et des personnes qu’elle rencontre. Les personnages principaux, Lou et Will, ne sont pas très attachants. Cependant, au contact l’un de l’autre, ils se découvrent, ils font réciproquement ressortir leurs bons côtés.

  • Will a 34 ans, il est tétraplégique. Il n’attend plus rien de la vie mais parvient à être cynique malgré son état.
  • Louisa a 26 et a un petit ami depuis quelques années. Cependant, elle habite encore chez ses parents. Elle ne connait rien de la vie, elle n’est jamais sortie de sa ville. Elle perd son emploi de serveuse et accepte un contrat de 6 mois pour tenir compagnie à  Will et être son aide de vie. C’est une fille ordinaire, simple et naturelle. Elle a parfois un coté un peu cruche mais je trouve ça attendrissant car elle essaye toujours de faire de son mieux.  Lou est poussée dans ses retranchements par Will et elle prend conscience des options qui s’offre à elle dans le futur. Je me suis sentie transportée par la vie et la mission de Lou.

Le jeune homme lui réserve un accueil glacial mais Lou découvre en lui une personne exceptionnelle, brillante, accro aux sensations fortes et aux voyages. Mais depuis son accident, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois devant elle pour le faire changer d’avis. Tout s’oppose entre eux mais une intimité va se créer et changera leur relation et leur vie. Lou est la seule à le voir différemment, à ne pas voir son handicap et le considérer véritablement d’égal à égal.

J’ai un peu moins aimé les clichés sur les riches et les pauvres. Je n’ai pas non plus aimé sa relation avec Patrick. Il la sous-estime et elle subit cette relation plus qu’autre chose, je trouve cela dommage.

Je ne sais pas encore si je vais lire le second tome.

En conclusion, cette lecture est loin de m’avoir laissée indifférente car elle est poignante et inspirante. C’est une belle histoire d’amitié et d’amour avec de forts messages et plein d’émotions ainsi qu’une incroyable leçon de vie. Après tout, les plus belles histoires valent bien qu’on lise quelques pages. Cette histoire m’a fait beaucoup réfléchir sur ma propre vie, mes projets. J’ai envie de sortir ma zone de confort.

Parmi les nombreuses citations du livre, deux ont particulièrement retenu mon attention et m’ont fait réfléchir.

  • « On n’a qu’une vie […]. C’est le devoir de chacun de la vivre aussi intensément que possible. « 
  • « Je n’avais encore jamais compris que la musique avait cette faculté de faire sauter les verrous chez ceux qui l’écoutaient, de les transporter dans des lieux auxquels le compositeur lui-même n’avait pas songé. La musique laisse comme une vibration dans l’air, une rémanence que l’on emporte avec soi. « 

Cet article a été écrit dans le cadre du défi d’écriture du Café des Blogueuses sur Facebook. Voici les 3 blogueuses dont j’apprécie beaucoup le travail :

  • Celui De Mathilde, qui écrit et diffuse des chroniques littéraires : Mathilde Littéraire
  • Celui de Sabine, qui écrit des chroniques lifestyle, pour proposer des méthodes pour organiser et faciliter le quotidien : Bee Organisée
  • Et celui de Marine, qui donne son avis sur des produits de puériculture, du lifestyle, de la cuisine … le tout avec beaucoup d’humour : Mummy Chamallow

 

 

Publicités

2 réflexions sur “« Avant toi » de Jojo Moyes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s