Poelée forestière 

Cet article participe a la Battle Food 55. Le nom de la marraine est Nathalie, d’ Itineraires gourmands d une amoureuse des desserts

Cette recette est inspirée du Memoniak spécial famille. Poêle à sec 100 g de lardons ou de dés de jambon et réserve. Dans la même poêle, fais cuire 400 g de cubes de pommes de terre. Réserve également. Poêle 10 min 600g de champignons dans 1 cuillère à soupe d’huile d olive. Remets ensuite les lardons et les pommes de terre. Cuis encore quelques minutes à feu doux. Parseme d’une cuillère à soupe (ou plus selon les gouts) de persil. 


 

Publicités

Lettre ouverte à mon fils

Mon amour, théo2

On m’a toujours dit que l’amour qu’une mère porte à son enfant est un amour plus grand que nature ; il est inestimable et irremplaçable. Je n’y croyais pas jusqu’à ce que je te sente bouger dans mon ventre, ou encore, plus tard, lorsque je t’ai tenu pour la première fois dans mes bras. J’avais peur d’aimer autant. Car, quand on aime, ça fait souvent mal.

Depuis presque deux ans et demi, je comprends ce que c’est que de vivre un amour plus grand que jamais, indéfinissable. Tu es mon soleil.

Les premières tétées, les premiers câlins, les premiers faux pas, les premières nuits difficiles, les premières chatouilles, … bref autant de premières fois qui m’ont fait grandir en tant que personne et en tant que maman. Pendant un peu plus de 6 mois, je ne travaillais pas et j’ai eu la chance d’avoir du temps pour te cajoler, te bercer, te laisser téter parfois même longtemps, collés l’un à l’autre, pour te laisser dormir à mes cotés. J’ai l’impression de m’être soudée à toi.

Garde le plus longtemps possible ta naïveté, ton innocence, ton audace, ta spontanéité, ta gourmandise de l’aventure … Tu croques dans la vie à pleines dents, tu conquiers ce monde avec ton grand sourire charmeur et tes yeux pétillants pleins de malice. Lorsque je te regarde, j’en ai souvent les larmes aux yeux tellement je suis fière du petit homme que tu es en train de devenir. Tu es mon premier enfant et je suis heureuse de t’avoir donné la vie, c’est l’un de mes plus beaux défis.

J’espère et je souhaite t’épargner le plus possible. Malheureusement, nous partageons la vie avec des individus qui ne méritent pas de toucher le même sol que toi. Je n’ose notamment pas penser à ces terribles personnes qui essayent de faire du mal aux enfants comme toi, de les blesser, aussi bien physiquement que psychologiquement. L’idée même est insupportable.

Je me sens frustrée, car, pour le moment, je n’ai pas la richesse pour t’offrir tout ce que je souhaiterai pour toi. Certes, tu as l’essentiel, mais je ne trouve pas cela suffisant. Je suis une éternelle insatisfaite. Malgré le travail, je fais mon maximum pour être présente à tes cotés le plus souvent possible. Je suis loin d’être une mère parfaite, mais je me laisse guider par mon amour pour toi et par toutes les ressources que j’ai. J’espère t’emmener le plus loin et dans le meilleur sens possible.

Tu t’es taillé une place toute particulière dans mon cœur, bien plus que quiconque.

Ta maman qui t’aime jusqu’à l’infini et bien au-delà.

 

Cet article a été rédigé dans le cadre du challenge hebdomadaire du groupe Facebook Le Café des Blogueuses, sur le thème d’un article épistolaire. Je recommande les 3 blogs suivants :

  • Le blog de Celeesia pour ses chroniques, ses critiques de films, ses articles culinaires …
  • Miss Fashionista pour les recettes de cuisine, ses conseils beauté, ses conseils mode, …
  • Le blog de Lucie, maman, épouse et blogueuse de 31 ans, pour ses tests de produits de beauté

 

 

Les essentiels pour une soirée cocooning parfaite

f1ea7b2f8dd4dda8e0b7c25b379e3bd5

Pour une fois, cet hiver, avec le froid et les nuits tombant plus tôt qu’en été, j’avais de plus en plus envie de rester confortablement à la maison, bien au chaud. Même Arthur Rimbaud a dit : « Je redoute l’hiver parce que c’est la saison du confort« . Après avoir plusieurs fois pratiqué les journées voire soirées cocooning, je vous livre mes huit essentiels pour un cocooning digne de ce nom.

  1. Être seule, avec son amoureux ou avec des ami(e)s, en pyjama sur le canapé, à papoter
  2. Ne pas faire à manger : il ne faut absolument pas faire la vaisselle, sinon cela casse le mythe du cocooning. On commande les repas, on réchauffe des plats congelés, on ne réfléchit pas sur ce qu’on va manger.
  3. Se bichonner : on prend soin de soi, on se pose un masque pour cheveux, un autre pour visage.
  4. Regarder tout ce dont on a envie : on matte une tv-réalité, un film à l’eau de rose, une série, une film … sous un plaid avec un chocolat chaud parsemé de marshmallows ou avec une tisane. Par exemple, mes films préférés pour ce style de soirées sont No reservation, Vous avez un message, Il était une fois, Dirty Dancing, L’Arnacoeur. De même, mes séries favorites pour le cocooning sont The client List, Grey’s Anatomy, Big Bang Theory, Gilmore Girls.
  5. Enfiler le plus confortable des pyjamas : le pyjama est le vêtement tout confort par excellence.
  6. S’emmitoufler sous un plaid.
  7. Le feu de cheminée qui crépite : Rien n’est plus convivial, chaleureux et rassurant qu’un feu de cheminée en hiver auprès duquel on peut se blottir, papoter, rire ou bouquiner. L’idéal est clairement d’avoir un vrai feu de cheminée. Le cas échéant, Netflix a aussi créé son propre feu de cheminée. Ce feu crépitant sur sa tv crée un cocooning particulier et donne presque l’impression d’avoir chaud. Pour le trouver, il suffit de taper « fireplace » dans la barre de recherche Netflix.
  8. Des bougies parfumées pour parfaire l’ambiance cosy à la maison.

 

Le cocooning permet de se poser, de se recentrer sur soi et son bien-être et enfin de prendre son temps. Il prend tout son sens quand il est associé à une activité que l’on aime.

Cet article a été écrit dans le cadre du Challenge d’écriture de la semaine, sur le groupe facebook du Café des blogueuses.

Crème choco café aux petits beurre

En l’honneur de la journée internationale du café, le 2 octobre, j’ai préparé une petite crème à base de cappuccino : une crème choco-café aux petits-beurre.

Pour 6 personnes

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 70 minutes

Réfrigération : minimum 4h

  • 1 l de lait
  • 150 g de chocolat noir
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 2 sticks de café cappuccino soluble
  • 80 g de sucre
  • des petits-beurre (1 par petit pot au minimum)
  • des vermicelles au chocolat ou des copeaux de chocolat noir
  1. Préchauffez le four à 180°C. Cassez le chocolat en morceaux dans une casserole. Ajoutez 3 cuillère à soupe de lait et le faire fondre à feu doux.
  2. Versez le reste de lait dans une autre casserole et ajoutez le café soluble. Portez à ébullition.
  3. Fouettez les jaunes d’œufs et le sucre dans un saladier jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez le chocolat fondu. Lorsque le lait bout, versez-le en filet sur la préparation au chocolat en fouettant.
  4. Répartissez la préparation dans des ramequins (type ramequins à crèmes brulées). Personnellement, j’en avais 9.
  5. Cuisez 1h au four dans un bain-marie. Laissez refroidir avant de les mettre au frigo au minimum 4h.
  6. Déposez un petit-beurre émietté sur la crème. Parsemez de copeaux ou de vermicelles de chocolat avant de servir.

Tant qu’à faire, j’ai servi la crème avec un petit cappuccino au gout chocolat … 😉

14555828_10154423556120295_371855888_n.jpg

La crème renversée au Coca-Cola

Mon copain est ultra fan des crèmes qu’on renverse et sur lesquelles s’écoule du caramel. Lorsque je fais les courses au magasin, il me demande régulièrement de lui en rapporter. Eh bien, pour une fois, j’ai fait une crème renversée géante maison notamment préparée à l’aide du Coca-Cola.

13931692_10154617340299928_348629902_o

Pour la crème renversée, prévoyez

30 minutes de préparation

2h30 de cuisson

Minimum 3 heures de repos

Pour 4 personnes, il faudra les ingrédient suivants :

  • 90 cl de lait
  • 33 cl de Coca-Cola
  • 150 g de sucre en poudre
  • Le zeste et le jus d’une orange
  • 8 oeufs entiers
  1. Fouettez quelques secondes les oeufs dans un saladier.
  2. Dans une casserole, faites chauffer le lait avec 10 cl de Coca-Cola, 1 cuillère à soupe de sucre et le zeste de l’orange. Avant ébullition, versez cette préparation sur les oeufs et fouettez bien le tout.
  3. Préchauffez le four à 160°C.
  4. Dans une casserole, faites chauffer le reste du sucre et du Coca-Cola, jusqu’à l’obtention d’un caramel. Attention, ne remuez pas le contenu de la casserole. Ajoutez la moitié du jus de l’orange et mélangez.
  5. Versez le caramel fans un moule allant au four. Penchez bien le moule pour en recouvrir le fond et les bords. Ajoutez le mélange aux oeufs.
  6. Placez le moule dans un plat plus grand allant au four. Versez de l’eau dans le grand plat jusqu’à mi-hauteur. Enfournez et laissez cuire environ 2h30 au bain-marie. Pour évaluer la cuisson, insérez la lame d’un couteau dans le flan ; la lame doit ressortir propre. Laissez refroidir au minimum 3h.
  7. Avant de servir, passez la lame d’un couteau autour de la crème et démoulez le flan sur une assiette.

 

Bon appétit 🙂

 

 

 

 

Gratin de courgettes et jambon à la sauce béchamel

Pour nous, depuis lundi, c’est la semaine des courgettes. Mon fils de 19 mois adore ce légume et, vu qu’on est en pleine saison, j’en profite pour en cuisiner. Avant-hier, j’avais préparé des oeufs brouillés aux crevettes et à la courgette. Aujourd’hui, j’ai cuisiné un plat de gratin de courgettes et jambon à la sauce béchamel.

13918562_10154253978110295_1791078433_o

Préparation : 20 min

Cuisson : 1h

Pour 6 personnes, avec un budget d’environ 3,32 euros par personne

5 ou 6 courgettes

300 g de jambon dégraissé en tranches

250 ml de sauce béchamel (voir la recette ci-dessous)

200 à 250 g de fromage pour gratin (attention aux calories :P)

Du sel

  1. Découpez les courgettes en tranches. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Déposez la moitié des courgettes dans un plat à gratin. Répartissez par dessus 1/3 de la béchamel. Ajoutez les tranches de jambon, puis le reste des courgettes. Recouvrez avec le reste de la sauce béchamel. Salez et poivrez.
  3. Parsemez de fromage à gratin.
  4. Vous pouvez éventuellement accompagner ce plat avec du riz.

Pour la sauce béchamel, il faut :

Préparation : 5 min

Cuisson : 15 min

30 g de beurre

2 cuillère à soupe de farine

310 ml de lait chaud

de la noix de muscade rapée

15 g de persil ciselé

  1. Faites fondre le beurre dans une casserole et ajoutez la farine. Laissez cuire en remuant jusqu’à ce que le mélange forme des bulles. Incorporez progressivement le lait, en remuant jusqu’à ébullition. Quand la sauce a épaissi, ajoutez la noix de muscade.
  2. Incorporez le persil juste avant de servir.

Remarque : si la béchamel est trop épaisse, ajoutez au fouet 60 ml de lait tiède.

 

Et chez vous, qu’avez-vous préparé de bon ?

 

 

 

 

Gratin de chou-fleur au fromage

12821417_10153865303850295_3027782268204841504_nPour 6 personnes

Préparation : 20 min    – Cuisson : 45 min

Ingrédients :

  • 1 chou-fleur
  • 30 g de beurre

Ingrédients pour la sauce :

  • 150 g de fromage râpé (un mix pour gratin par exemple)
  • 75 cl de lait
  • 50 g de beurre
  • 50 g de farine
  • Sel, poivre et muscade

Détaillez le chou-fleur en petits bouquets et lavez-les. Portez à ébullition une casserole d’eau salée. Plongez-y les bouquets de chou-fleur et faites-les cuire 15 à 20 min. Égouttez.

Pour la sauce, faites fondre le beurre sur feu moyen dans une casserole. Ajoutez la farine en une seule fois et mélangez au fouet jusqu’à ce qu’elle ait absorbé le beurre. Versez alors progressivement le lait, sans cesser de mélanger.

Salez, poivrez et ajoutez quelques pincées de muscade. Faites cuire en mélangeant sans arrêt, jusqu’à épaississement. Poursuivez la cuisson quelques minutes sur feu très doux. Puis, ajoutez le fromage rapé et mélangez.

Préchauffez le four à 210°. Disposez le chou-fleur dans un plat à gratin. Versez la sauce par dessus, parsemez du reste de beurre. Enfournez et faites cuire 10 à 15 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit bien gratiné. Servez dès la sortie du four.

 

Personnellement, j’avais préparé des chipolatas de poulet et des pommes de terre grenailles à la provençale pour accompagner le chou-fleur.

 

 

 

 

Mon repas de la Saint Valentin : un risotto de scampis au curry

Pour faire plaisir à L’Homme et l’étonner, j’ai préparé un repas à base de curry. Il faut savoir que je ne prépare jamais de repas avec du curry car j’ai toujours peur d’en mettre trop ou pas assez. C’est l’une des épices que je maitrise le moins. D’autre part, ma maman ne nous a jamais cuisiné de repas à base de curry. Du coup, mon souhait était de préparer quelque chose de différent par rapport à d’habitude.

De fait, j’ai eu envie de cuisiner un risotto de scampis au curry. Voici la recette.

Voici la recette, pour 4 personnes.

350 gr riz risotto
720 gr d eau
1 oignon
300 gr de scampis décortiqués
15 gr huile d’olive
15 gr de beurre
1 cuillère à soupe de miel
2cuillère à soupe de curry (en poudre)
20 cl de lait de coco
20cl de crème fraîche
Parmesan
Sel et poivre

Épluchez l’oignon et émincez-le finement.

Faites chauffer la poêle à wok, ajoutez le beurre, puis les oignons. Faites-les dorer pour qu’ils deviennent translucides. Ensuite, ajoutez le miel, le riz à risotto, le curry. Salez et poivrez. Faites cuire 3 min.

Ajoutez l’eau et faites cuire le risotto en mélangeant régulièrement. L’eau doit être absorbée par le riz, cela dure environ 10 min. Ajustez éventuellement la cuisson jusqu’à l’obtention de la bonne texture.

Ajoutez le lait de coco et la crème fraiche, cuire 3 min. Terminez en ajoutant le parmesan.

Séparément, faites chauffer une poêle avec un peu d’huile d’olive. Faites dorer les crevettes 3 minutes.

Enfin, dressez votre plat.

C’était super bon, même mon Petit Chat, âgé maintenant d’un peu plus d’un an, a mangé avec nous.
Bon appétit !
12745834_10153812234970295_4387344709596722277_n

Pennes à la crème de chorizo

Sans titre 32Un plat de pâtes comme je les aime: rapide et facile à préparer !

Pour 4 personnes:

  • 400g de pennes
  • 280 g de chorizo fort ou doux, selon la préférence
  • 270 cl de crème liquide
  • 2 jaunes d’oeuf
  • sel

Faire cuire les pennes dans une grande casserole d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet.

Pendant ce temps, tailler le chorizo en rondelles, retirer le contour et les placer dans une casserole avec une quelques gouttes d’huile d’olive. Faire chauffer 5 minutes. Égoutter sur du papier absorbant pour retirer l’excédent de gras. Replacer les rondelles dans la casserole et les mixer avec la crème. Ajouter les 2 jaunes d’œufs et mélanger.

Egoutter les pâtes et servir sans attendre.

Battle food #37 : Black and white

12244145_10153918169629928_895811741_nPour vous faire découvrir (ou pas pour ceux qui connaissent déjà le concept),  la Battle Food a été créée par Carole du blog Sunrise Over Sea. La Battle Food est un défi culinaire entre amateurs de cuisine (blogueurs ou non). La marraine ou le parrain du mois choisit un thème spécifique ainsi que la date à laquelle les recettes doivent être envoyées ou publiées. Il n’y a pas d’enjeu, ni de gain, excepté celui de simplement partager ses idées. Après la publication de l’ensemble des recettes, la marraine ou le parrain du mois désigne le prochain organisateur, qui devra à son tour s’en charger.

Ce mois-ci, le thème était : « Du fait industriel au fait maison ». J’ai choisi de préparer une tarte glacée à base du produit de marque « Galak, le chocolat blanc ».

Pour 6 personnes :

1 gateau brownie au chocolat (environ 285g)

200g de chocolat blanc (Galak)

40 cl de crème fraiche

1 cuillère à café de chocolat amer

Écrasez le brownie au chocolat avec la paume de la main au fond d’un plat à bords hauts pour former une base d’environ 2-3 cm d’épaisseur.

Faites fondre le chocolat blanc avec une cuillère à soupe de crème fraiche. Montez le reste de la crème en crème fouettée, façon chantilly. Mélangez le chocolat tiède et le crème fouettée.

Dans ce plat, recouvrez la base de brownie au chocolat avec la préparation blanche. Placez une nuit au congélateur et sortez 45 min avant de servir.