La mangue : un produit de saison

Parfumée, juteuse et tendre, la mangue mélange le plaisir, la gourmandise et les apports nutritionnels. C’est l’un des fruits les plus riches en vitamine C et carotène, ainsi qu’en fibres. Au moment de la choisir, elle doit être souple au toucher. On la pèle au couteau ou à l’épluche-légumes, puis on récupère la chair de part et d’autre du noyau central.

La pleine saison de la mangue se situe au niveau des mois de décembre, avril, mai, jusante-naturelle-connaissez-vous-les-bienfaits-de-la-manguein et juillet. On peut la cuisiner en dessert mais aussi l’incorporer dans un plat sucré-salé.

On peut accorder la mangue avec différents produits :

  • les fruits : le fruit de la passion, l’ananas, la banane, le kiwi
  • les fruits secs : noisette, amande
  • les épices et les plantes : la muscade, la cannelle, la vanille, le safran
  • les laitages : le yaourt, le fromage blanc
  • autres : le chocolat, le rhum

Il est fortement déconseillé de placer la mangue au frigo. En effet, elle ne supporte pas les températures inférieures à 8°C. En revanche, on peut l’éplucher, la couper en morceaux, puis la congeler. Plus tard, cela conviendra parfaitement pour la passer au mixer et obtenir un sorbet, un granité ou un smoothie.

Exemple de recettes :

  • Gaspacho de mangue
  • Tarte tatin aux mangues
  • Smoothie
  • Sauce chutney
  • Sous forme de coulis pour les glaces et les yaourts
  • Panna cotta à la mangue

 

Cet article a été rédigé dans le cadre du challenge d’écriture du groupe Facebook du Café des Blogueuses. En surfant dans le monde des blogs, j’en ai sélectionné plusieurs dont je suis clairement fan, mais je n’en citerai ici que 3 :

 

 

Publicités

Tout savoir sur … les crumbles

A la base, le crumble est d’origine anglo-saxonne. Le mot anglais de « crumble » signifie « miettes ». C’est un dessert très populaire en Grande Bretagne et aux États-Unis. Le streusel en est le cousin germain.

On l’appelle ainsi pour sa croute craquante recouvrant des couches de fruits acidulés. On peut aussi constituer un crumble salé. Dans un plat, on mélange des restes de viande et/ou de légumes, on recouvre de la pâte à crumble (farine, beurre, parmesan, de la chapelure …) et on enfourne pour 20 min. On peut aussi associer le crumble avec le poisson.

La pâte à crumble est « magique » et parfaite pour improviser des desserts, pour son point de vue express et économique.

Facile et rapide à préparer, le crumble fait toujours plaisir.

4 trucs et astuces pour réussir un crumble sans souci :

  1. Mixer les miettes. Préparez la pâte au robot. Mixez les ingrédients pour obtenir une texture plus ou moins fine selon votre gout. Si la préparation est trop collante, vous ajoutez de la farine ; si elle est très sèche, vous ajoutez un peu de beurre.
  2. Le crumble salé est idéal pour faire manger des légumes aux enfants voire aux adolescents. Et généralement, c’est plus qu’approuvé.
  3. Optimisez les restes. Quelques fruits peuvent constituer une belle garniture. De plus, les céréales, les biscuits écrasés et la noix de coco râpée feront de délicieuses miettes.
  4. Faites cuire selon votre contenant. En effet, les ramequins doivent cuire trois fois moins longtemps que les plats à partager.

 

Sur ce blog, j’ai posté la recette du crumble à l’ananas et celle du crumble forestier.